Asset et Property Management
07/22 – SERRIS REIM conclut une transaction d’envergure de 90.000 m2 pour son 6ème anniversaire
6 septembre 2022
07/21 – BROKERS TV N°3, Anne-Catherine Hellmann Co-fondatrice de la société Serris Reim
3 août 2021
 
 

Les bureaux d'hier, d'aujourd'hui et de demain sont-ils si différents ?


Anne-Catherine Hellmann, gérante de Serris Reim

Si l'on s'attarde sur les enjeux de demain, on peut évidemment imposer une vision prophétique de l'avenir. Et tirer des plans sur la comète, sans fondement concret.

C'est d'ailleurs ainsi que si l'on relit des articles datant d'une dizaine d'années, on peut déjà y parcourir des notes sur l'évolution du bureau et sa mort complète rapide.

Aujourd'hui, le bureau est toujours bel et bien là. Comme l'écrivait si bien l'ami artiste Friedensreich Hundertwasser, "celui qui n'honore pas le passé, perd le futur. Si nous détruisons nos racines, nous ne pouvons pas croire".

Commençons par le commencement: c'est quoi un bureau, déjà ?
On parle aujourd'hui de l'adaptation du bureau de demain, mis de quel bureau parle-t-on au juste: du bureau dans le privé, du bureau administratif, du bureau derrière lequel on répond à nos mails, du bureau "chez soi" enseveli sous des documents à trier ?
Si l'on reprend la définition simple du Robert: "pièces ou est installée la table de travail, avec les meubles indispensables..", donc finalement un établi, une chaîne de travail, une caisse sont également des bureaux si l'on s'en tient au sens propre de la définition.
A la lecture de cette définition et de tous les salariés que cela englobe (privés / publics, bureaux, administration, ateliers, industrie...), comment pourrait-on demain "révolutionner le butreau", partout ?
La réponse est simple, on ne peut pas. On ne peut pas tout simplement parce qu'il faudrait s'adapter à tout le monde et que cela révèle de la pure utopie. Il est donc bon de rappeler qu'il va falloir faire preuve, dans les années à venir, de beaucoup d'imagination et de flexibilité tout en gardant toujours le collectif en tête.

En effet, comment trouver le juste équilibre entre ceux qui peuvent télétravailler en back-office mais risquent de ne pas savoir déconnecter et ceux dont les tâches ne sont pas "télétravaillables", et prennent potentiellement plus de risques ?

En quoi consiste la révolution du "bureau" ?
Les avancées technologiques (diminution de l'utilisation du papier, augmentation de la numérisation), les innovations numériques (réunions à distance, multiplication ds échanges digitaux), marquent dorénavant en profondeur le monde du travail et rendent le bureau, quelle qu'en soit la définition, de plus en plus obsolète. La façon de travailler que l'on connaissait en ressort de plus en plus impactée et nécessite forcément des aménagements.
Cet impact avait amené à une requalification et une "révolution" de ce que l'on qualifiait jusqu'alors de bureau "traditionnel", à savoir, un espace seul, sans flexibilité et sans vision globale d'entreprise. Par l'intégration de plus en plus rapide du physique-digital, on a vu émerger des espaces de travail de plus en plus ouverts et s'adaptant à tout. Ces espaces devaient avant tout limiter l'individualisme et s'ouvrir au collectif.

Et demain, quelles évolutions de cette révolution ?
Et en 2021 ? On demande aux espaces de devenir à la fois lieu professionnel et lieu personnel.
La notion de bien-être au travail, au cœur des préoccupations des entreprises à ce jour, prend une place de plus en plus croissante. Le bureau est passé en peu de temps d'un espace de travail à bien plus que cela, il a tendance à devenir un véritable espace de vie. Désormais, les employeurs sont constamment confrontés à des recherches de mode d'aménagement de bureaux correspondants aux défis du monde de demain.
L'aménagement des espaces change et s'adapte aux besoins: temps de travail en commun, moments de créativité, communication en visioconférences, moments de calme et de deepwork, temps de repos, de relaxation, d'activité physique, mais aussi moments de repas, de convivialité et de divertissement.
Le bureau de demain devra tendre à ressembler à un appartement de travail, un espace confortable et familier pour les salariés: ajout d'éléments issus du végétal (la nature doit habiter entièrement les espaces de travail), la lumière naturelle, un mobilier confortable et ergonomique...
Des bureaux plus high-tech: multiusages (adaptables): modulables avec, par exemple, des portes coulissantes et escamotables qui permettraient de changer les aménagements quotidiennement, hyperconnectés (équipés: écran encastrés, biométrie... Il s'agira donc de trouver "un juste équilibre entre l'espace privé, silencieux et la nécessaire ouverture aux autres".
Les maîtres mots de cette transformation de l'espace de vie sont: variété, fonctionnalité, flexibilité, originalité et convivialité.
L'espace de travail doit désormais pouvoir offrir confort, bien-être et nouvelles technologies sans pour autant être un facteur négatif pour l'environnement. Il devra également faire attention au respect de l'écologie et au développement durable.
Finalement, est-ce vraiment l'aménagement du bureau qui doit changer ou les espaces d'accueil et les bâtiments ?

 
 
good version C'est votre Argent N)7